pret hypothecaire

Avez-vous déjà entendu parler du prêt viager hypothécaire ?

Très peu connu par le grand public parce que peu utilisé, le prêt viager hypothécaire est une bonne alternative pour le financement de vos projets personnels. Et l’unique condition, qui est d’avoir un bien immobilier qui peut servir de garantie, est loin d’être contraignante. Pour vous aider à comprendre un peu plus le fonctionnement de cette forme de prêt personnel, voici quelques informations utiles.

Est-ce un prêt classique ?

Le prêt viager hypothécaire ne fonctionne pas comme un prêt personnel classique. En effet, la personne qui contracte le prêt pourra recevoir la somme d’argent désirée. La seule condition est de mettre en garantie un bien immobilier dont elle est propriétaire. Si, au cours de son emprunt, l’emprunteur décède, la banque ou l’institution financière mettra ce bien immobilier en vente pour le remboursement des dettes.

Prêt viager hypothécaire et prêt viager : est-ce la même chose ?

Le prêt viager hypothécaire permet à un emprunteur d’obtenir une somme d’argent tout en restant propriétaire du bien immobilier tandis que le dispositif viager, consiste à vendre le bien immobilier en question et à toucher la rente jusqu’au décès. Dans la plupart des cas, les emprunteurs peuvent continuer à habiter les lieux avant que la vente ne soit conclue.

Mais est-ce différent de l’hypothèque classique ?

Malgré les apparences, le prêt viager hypothécaire ne ressemble nullement à une hypothèque classique. En effet, pour le premier type de prêt, l’emprunteur est dans l’obligation de rembourser le prêt, faute de quoi, le bien mis sous garantie sera saisi par le créancier. Alors que pour le deuxième type de prêt personnel, le prêt n’est remboursé qu’après la mort de l’emprunteur.  Si le prix de vente du bien excède, le surplus revient aux héritiers.

Quel est la différence entre le prêt viager hypothécaire et le prêt avance mutation ?

Ces deux prêts personnels sont très similaires. Et, pour cause, toutes les réglementations reliées aux prêts viagers hypothécaires peuvent être appliqués aux prêts avance mutation. Par contre, le prêt avance mutation n’est destiné qu’à financer un projet de travail en rénovation.

Pour qui le crédit viager hypothécaire est-il destiné ?

Malheureusement, le crédit viager hypothécaire n’est pas ouvert à tous. L’emprunteur doit obligatoirement être une personne physique et non une personne morale. C’est-à-dire que les associations ou encore les sociétés civiles immobilières ne peuvent contracter ce type de prêt. L’emprunteur doit également être propriétaire d’un bien immobilier. Il n’est pas lié à une limite d’âge ni à un niveau de ressource ou à un état de santé. Il n’est donc pas obligatoire de prendre une assurance décès, invalidité ou bien de chômage.

Comment le prêteur fixe-t-il le montant du prêt ?

L’organisme prêteur se base sur trois critères. D’abord la valeur du bien immobilier. Cette estimation sera réalisée par un expert, que les deux parties auront choisi. Ensuite, l’âge de l’emprunteur. Et enfin, le sexe de l’emprunteur. En effet, ce point est important, car les femmes ont une espérance de vie plus longue que les hommes. Quoi qu’il en soit, la valeur du prêt ne portera pas sur la valeur totale de votre bien.

Est-ce que le prêt viager hypothécaire peut être obtenu sur n’importe quel type de propriété ?

Le prêt peut être obtenu sur tous les types de propriété. Cela peut être une résidence principale ou encore une résidence secondaire. Il est même possible d’avoir un prêt en n’ayant qu’une nue-propriété. Par contre, cela ne peut être un local professionnel ou un local à usage mixte. Le propriétaire doit également être en mesure d’entretenir le bien. Si le créancier estime que la valeur du bien diminue, il peut refuser le prêt.